De la poussière de monument.
Le temps dans sa nudité.
Cent secondes.

Une évocation des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et des actes posés à cette occasion tels que la restauration de monuments. La poussière résulte du broyage d'un fragment de la plaque commémorative dédiée à Léon Trulin sur sa maison natale (Ath), récupéré lors de son remplacement par une nouvelle plaque en septembre 2017.

 
http://jehannepaternostre.com/files/gimgs/th-30_DSC05506_ret.jpg

Moment nu/Monument
Poussière de monument, bois, sablier en verre réalisé par Thomas Davies

 
http://jehannepaternostre.com/files/gimgs/th-30_DSC05510_ret2.jpg